By Thomas Page

I have been practicing French with the Tanka poem format. While this isn’t a great example of either French or a Tanka, I would like to share these poems as an example of the practice of writing and mastering a form or a language

Ce matin il y  
A mon anniversaire   
Veut partir avec 
Moi dans le jardin d’Hiver— 
Troisième jour de janvier .  

2

Le petit déjeuner— 
Le petit ami du matin.  
Le dejeuner est  
Le mari de l'après-midi  
Je t'aime souvent; pas parfois.

3

Ma chat ne detest
Pas ma main mais plutôt 
L’armée á envoyé 
Dans palais, bavardant à 
Sa tour de gris tapis. 

4

Je ne sais pas où  
Est le stylo de ma tante.  
Je ne pense pas ou 
Je ne dis pas de le plume  
Des philosophes. Je ne suis pas.

5

Le déluge de mon
 Des larmes, concernant ta santé,
 Copiez les pluies de
 Mars, tirant mille flèches
 Mon cœur et ton sang - le feu.

6

Le sapin de Noël, 
Assis sur son trône dans mon 
Salon, par le pierre
De pavéau, le soir de janvier, 
Il doit tomber par l’épiphanie. 

7 
J’ai vu votre peau est 
Recouverte de lierre, rouge 
Aux brûlures, blanc avec 
Douleur, noir avec pourriture, 
Violet aux ecchymoses. 

8

Le monde est en feu—
Un feux hainaux, un feux mauvais. 
Où est le pompier? 
Le forêt de homme brûle. 
Masse les cendres de mes cheveux. 

9

La rivière jette dans 
La mer qui se jette 
Dans les nuages qui 
Se jette dans les champs qui—
Regarde l’hypothèse. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s